Étudiante en deuxième année d’un DUT Métiers du Multimédia et de l’Internet à l’Université Bordeaux Montaigne, comme beaucoup d’étudiants je devais effectuer un stage de fin d’année pour valider mon diplôme. Durant ces deux années, j’ai été formée à la conception et à la réalisation de produits et de services de communication utilisant les technologies numériques dans l’optique de devenir un « couteau suisse du web » (graphisme, site internet, rédaction, production audiovisuelle, gestion de projet, etc).

Étant originaire du Langonnais, je suis revenue à mes origines en effectuant un stage dans une agence de communication du territoire : L’Atelier Sud Girondin. Dans cette agence, j’ai travaillé sur la création de produits de communication multimédia durant toute la période de mon stage.

Je découvre alors une agence atypique au rythme dense dans le cadre calme et historique du coeur de la cité de Bazas. En effet, pas le temps de chômer. Dès mon arrivée en avril, je tombe en plein bouclage du magazine Le Sud Girondin.

Sabrina Hervé, gérante de l’agence, m’a confié des tâches de graphisme, de rédaction, de webdesign, etc. Je devais dans le même temps gérer les réseaux sociaux de l’agence (Facebook et Instagram).

J’ai notamment contribué à l’élaboration de la couverture de la plaquette culturelle des Carmes et de La Forge, de l’Agenda de l’été, du logo et de la charte graphique d’ADOM Caraïbes, du web design du site T-CAP, de quelques articles du magazine « Le Sud-Girondin » et de la charte graphique de 2CS.

Ce stage m’a confirmé dans l’idée de travailler en agence de communication. Je n’ai jamais été aussi épanouie que durant cette période de stage, pourquoi ? Car je passais 35h de chacune de mes semaines à me régaler, à déployer ma créativité. J’ai eu la chance que Sabrina me fasse confiance dès lors de mon arrivée et me confie par la suite des responsabilités, cela m’a permis de ne jamais m’ennuyer et d’apprendre sans relâche. Au travers de toutes mes missions, je me suis imprégnée des logiciels InDesign, Illustrator. De plus, j’ai appris à prendre confiance en moi et en mon travail.

J’ai aussi adoré travailler en zone rurale, l’environnement de travail est probablement mieux que la ville. Nous avons un meilleur contact avec les clients, une plus grande proximité. Nous les écoutons comme eux ils nous écoutent quand on les conseille.

L’Atelier Sud Girondin n’a rien à envier aux agences bordelaises ou parisiennes. Elle est partie de rien en s’immergeant tête la première dans un territoire où le monde de la communication est assez méconnu. Petit à petit, elle se développe de plus en plus et se fait un nom en Sud-Gironde comme étant une agence de communication compétente et innovante.

Joanna Pons